La décoction de saule blanc



Le saule blanc était déjà utilisé 5000 ans avant J-C. en Mésopotamie pour soigner diverses douleurs. Riche en salicine, c’est une des plantes qui a contribué à la découverte de l’aspirine (acide acétylsalicilique).
Indications : Articulations (rhumatisme, arthrite, goutte, douleurs dorsales), nerfs (névralgies, névralgie faciale), muscles (lumbago).
Posologie : Décoction : faire bouillir 25 à 30g d’écorce dans 1 litre d’eau pendant 5 minutes, puis laisser infuser 10 minutes. 2 à 3 tasses par jour.
Ou
Gélules : 3 fois 2 gélules, avant les repas



La reine-des-prés, l’aspirine végétale !

La reine-des-prés (Spiroea almaria) est un des plus vieux anti-inflammatoires du monde puisque son principe actif est celui qui a servi à l’élaboration de l’aspirine : l’acide salicylique. Au Moyen-Age, on l’utilisait contre les inflammations de la peau lors de fièvres éruptives, comme la variole et la rougeole.
Indications : Articulations (douleurs, ankylose, gonflement, arthrite, goutte…), nerfs (névralgie, névrite…), tendons (tendinite, tennis-elbow…), mal de tête.
Posologie : Infusion : infuser 1 cuillère à dessert de feuilles et de fleurs sèches dans 3 dl d’eau pendant 10 minutes. Boire 3 tasses par jour. Ne pas faire bouillir la plante sinon elle perd ses vertus.
Ou
Gélules : 3 fois 2 gélules, avant les repas.
Contre-indications : Allergie à l’aspirine, prise de fluidifiants sanguins


Les omégas 3

Les omégas 3 sont des anti-inflammatoires naturels. Ils sont particulièrement recommandés lors d’inflammations chroniques (articulations…). Le hic c’est que notre corps n’en fabrique pas. Il faut donc les trouver dans l’alimentation pour avoir des apports suffisants.
Les premières sources d’omégas 3 sont : les huiles de première pression à froid (lin, colza, noix, germe de blé, soja, chanvre, caméline), les poissons gras des eaux froides ou autres (flétan, hareng, saumon, maquereau, anchois, sardine), les algues océaniques ou de lac comme la spiruline.
Menu d’un régime anti-inflammatoire :
Protéines : poissons gras, œufs, légumineuses.
Glucides : riz complet ou semi-complet, pâtes complètes, pommes de terre.
Lipides : huile de colza et de lin, amandes, noix, graines de lin.
Légumes : tous à volonté surtout ceux à feuilles vertes.
Fruits : tous à volonté


Des compresses d'euphraise

On ne la connaît pas toujours, pourtant l’euphraise est une plante classiquement utilisée avec le bleuet pour soigner les inflammations des yeux.
Indications : yeux (conjonctivite, blépharite, orgelet…), nez (rhume infectieux et rhume des foins avec fort écoulement liquide).
Posologie : Usage externe surtout.
Yeux : Infusion : faire bouillir 1 poignée de plante sèche dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes puis laisser infuser 10 minutes. Imbiber de la ouate et la poser sur les paupières. Répéter plusieurs fois par jour.
Rhume des foins : laver les fosses nasales avec la décoction, recommencer plusieurs fois