Les fleurs de camomille romaine




Les premiers usages de la camomille romaine remonteraient au XVIe siècle. On l’utilisait beaucoup contre les inflammations digestives.
Indications : Tube digestif (gastrite, ulcères d’estomac…), peau (eczéma, furoncle, plaies, démangeaisons, crevasses, urticaires…), nerfs (névralgies faciales, dentition douloureuse des enfants, névrites…), yeux (conjonctivite, blépharite…).
Posologie :
Interne : Infusion : 5 à 10 têtes par tasse, infuser pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante, 3 à 5 tasses par jour.
Ou
Teinture-mère : 3 fois par jour, 30 gouttes avec un peu d’eau.
Ou
HE : 2 à 4 gouttes dans du miel ou de l’huile végétale, 3 à 4 fois par jour.
Externe :
- pour les inflammations de la peau et des yeux : infuser de la camomille à raison d’une cuillère à soupe pour 1 tasse. Laisser infuser 10 minutes puis appliquer quand l’infusion est tiède.
- pour les inflammations des nerfs : HE 3 à 4 gouttes d’HE diluées dans une demi cuillère à café d’huile de tournesol, en onction sur la région à traiter, 3 à 4 fois par jour.