15 anti-inflammatoires naturels

Les aiguilles de pin




Les jeunes aiguilles du pin sylvestre (Pinus sylvestris) sont récoltées pour leurs vertus thérapeutiques. Comme le fait remarquer le naturopathe Christopher Vasey, elles sont parfois vendues sous l’appellation incorrecte de "bourgeons de sapin". Le pin sylvestre entraîne la sécrétion d’hormones anti-inflammatoires, comme la cortisone. "La cortisone produite par le corps à la suite de la prise de plantes est présente en quantité physiologique. Elle a des effets bienfaisants sans effets secondaires" souligne le naturopathe.
Indications : Voies respiratoires (rhinopharyngite, sinusite, bronchite, asthme…), rhumatismes, voies urinaires (cystite, prostatite…).
Posologie : Infusion : 20 à 50g de bourgeons à infuser pendant 10 minutes dans 1 litre d’eau, 3 tasses par jour.
Ou
Teinture-mère : 3 fois par jour, 10 à 20 gouttes avec un peu d’eau.
Contre-indications : hypertension, nervosité, faiblesse rénale.