Afin d'aller probablement titiller les ténors que sont Google ou encore Yahoo!, Facebook teste son propre moteur de recherches auprès de certains utilisateurs de l’application mobile aux États-Unis.

Après la chasse à Twitter et un rachat probable de Meerkat pour venir concurrencer Periscope, Facebook aurait-il pour ambition de venir faire de l’ombre à Google ? Objets de nombreuses rumeurs depuis quelques années, la firme de Mark Zuckerberg serait en train de finaliser la phase de test de son propre moteur de recherche avec l’introduction d’une option de partage de liens sur la version mobile de son application.
Le partage de lien, première étape vers le moteur de recherche

Depuis quelques heures, certains utilisateurs américains de l’application iOS de Facebook ont eu le privilège de faire partie d’un panel de test pour cette nouvelle fonctionnalité baptisée « Add a Link ».
Cette dernière est simple en apparence, mais permettrait de nous faire gagner un temps fou. Pour partager un lien sur son mur Facebook ou dans un statut, plus besoin d’effectuer de nombreuses manipulations qui consiste à copier/coller ce dernier dans la fenêtre de rédaction. Un moteur de recherche interne permet d’effectuer une requête par un système de mots clés classique et unesérie de résultats apparaîtra. Il suffira ensuite de choisir celui que l’on souhaite partager sur son mur.

Facebook indexe nos publications

Selon le blog Techcrunch qui dévoile l’information, les résultats retournés sont classés selon une méthode qui prend en compte le nombre de partages et la fraîcheur du contenu.
Facebook serait donc en train d’affiner son algorithme de recherche qui pourrait à terme, nous proposer des résultats en fonction de nos centres d’intérêt. Alors que Facebook s’est rapproché du domaine de la presse en ligne, on imagine ce moteur de recherche permettra également au réseau social d’analyser nos requêtes afin d’afficher des articles toujours plus pertinents qui contiendront des messages publicitaires parfaitement ciblés.
Source : TechCrunch