Ramadhan: les plages de Boumerdes continuent de drainer les estivants de jour comme de nuit

Plages et fronts de mer des grandes villes côtières de la wilaya de Boumerdes continuent, depuis le début du mois sacré du Ramadhan, de drainer des foules variables d’estivants, de jour comme de nuit, a-t-on constaté. Selon des estimations de la Protection civile, près de 8000 personnes ont afflué vers les plages de Boumerdes, Zemmouri, Corso et Cap Djinet, durant les trois premiers jours du mois Sacré.
Une majorité de ces estivants, constituée en grande partie de familles et de leurs enfants, opte pour la plage afin de passer quelques moments de détente à deviser entre eux, jusqu’à l’heure de la prière de l’Asr, moment où les mères de familles quittent les lieux en vue de préparer leur F’tour.
De nombreux jeunes, fans de la pêche, préfèrent, pour leur part, passer de longues heures à taquiner le poisson, parfois jusqu’à l’heure du F’tour, tandis que d’autres vacanciers de la wilaya, voire même de wilayas voisines, préfèrent passer leur journée de jeûne en pleine nature, au niveau des belles forêts de Corso et du Sahel de Zemmouri El Bahri, où la verdure des lieux invite les adultes au farniente et les enfants au jeu.
Certaines familles n’ont pas hésité, durant les trois premiers jours du Ramadhan, à apporter leur F’tour à la forêt de Corso, dotée de tous les aménagements nécessaires pour un pique-nique en pleine nature, agrémenté d’une soirée à la belle étoile, jusqu’à une heure tardive de la nuit.
Pour cet été 2014, la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya a réuni toutes les conditions nécessaires pour un bon séjour au niveau des plages de la région, tant pour les adultes que pour les enfants, a indiqué à l’APS le responsable du secteur Zoulim Nour.
Il a, en outre, signalé la programmation de nombreuses manifestations pour l’animation des soirées du Ramadhan, dont une exposition artisanale au niveau du front de mer de la ville de Boumerdes .
La direction du tourisme prévoit un flux global de quelque 11 millions d’estivants, à la clôture de la saison.
Selon les services de la Protection civile, les 35 plages autorisées à la baignade de la région ont déjà accueilli près de 1,8 million d’estivants, pour le seul mois de juin.