Google va bientôt ouvrir la plateforme Patent Purchase Promotion qui permettra aux entreprises et aux particuliers de proposer leurs brevets à la vente.

La course au dépôt de brevet constitue un enjeu majeur pour les géants du secteur high tech. Grâce à leur puissance financière, ces firmes n’ont plus besoin de fournir des efforts démesurés pour la recherche de nouvelles technologies et se contentent la plupart du temps de racheter les startups et leurs différents brevets.
Pour simplifier la démarche, Google va ouvrir sa propre plateforme qui permettra aux entreprises, mais également aux particuliers inventifs, de vendre leurs brevets à la firme de Mountain View.
Google fait la chasse aux brevets

Du 8 au 22 mai 2015, une plateforme spécifique baptisée Patent Purchase Promotion sera mise en service ou chacun pourra déposer ses brevets tout en précisant le prix auquel ils souhaitent vendre ces derniers.
Google prendra alors le temps d’étudier chaque demande au cas par cas et promet de donner sa réponse à chaque déposant le 26 juin 2015 au plus tard.
Le brevet du déodorant connecté de Google
Paiement en août 2015

Cette opération, qui sera limitée aux seuls brevets déposés sur le territoire américain, a pour objectif de simplifier les contacts entre les inventeurs et la firme de Mountain View. Le but est également d’éviter les « Patent Trolls ». Des petits malins qui se sont fait une spécialité du rachat de brevet à bas coût pour les revendre ensuite au plus offrant sans envisager une seule seconde de développer le produit en question. C’est notamment le cas de Smartflash, qui a récemment soutiré 533 millions de dollars à Apple de cette manière.
Grâce à cette nouvelle plateforme, Google cherche à s’éviter ce genre de petits désagréments sans pour autant priver les auteurs de la paternité de leur invention puisque la firme précise que les personnes ayant revendu leur brevet conserveront une licence sur ce dernier afin de continuer à l’améliorer. Pour les heureux élus, les paiements seront effectués fin août 2015.