Ces derniers temps les objets connectés sont les stars des nouvelles technologies. Media Lab a mis au point un étonnant ongle tactile.

Il semble bien que les objets connectés vont prendre plus de place dans nos vies… Et sur nos corps. Après les montres connectées, les bracelets intelligents et autres, voilà que Media Labdu MIT annonce le développement d’un ongle tactile. Le studio de recherche va présenter officiellement son tout nouveau dispositif la semaine prochaine en Corée du Sud, à Séoul, lors d’une conférence sur les interactions Hommes/ordinateurs.
L’ongle tactile de Media Lab : un objet connecté original

NailO, c’est son nom, est plutôt bien pensé et quand on y réfléchit, plusieurs applications possibles nous viennent en tête. Ce petit appareil vient se coller sur l’ongle du pouce, comme un faux ongle mais en plus épais. Il pourra être connecté via Bluetooth à vos autres appareils, comme un smartphone ou un PC par exemple. La surface, tactile, peut être utilisée comme un track pad qui remplace la souris d’un PC portable. Ainsi il sera facile de faire défiler une page internet sur votre smartphone pour suivre une recette de cuisine alors que vos doigts sont sales par exemple ou encore naviguer dans une application. Pourquoi pas envoyer un message de façon discrète, lors d’une réunion, lorsque l’on ne peut pas sortir son smartphone. La surface tactile est aisément utilisable avec votre index ou un autre doigt.
Beaucoup de technologie dans un si petit objet

NailO ne mesure que quelques millimètres carrés et c’était un vrai défi de faire tenir les capteurs, 3 différentes puces, la batterie et l’antenne dans un si petit dispositif. Artem Dementyev, un étudiant diplômé de sciences participant au développement expliquait que « la partie la plus compliquée a été l’antenne. Il ne fallait pas la placer trop près des puces pour éviter les interférences ». Pour la batterie, les étudiants du MIT ont dû se rendre en Chine à la rencontre de différents constructeurs pour en trouver une qui puisse loger dans un espace pas plus épais qu’un ongle. A en croire MIT, cet ongle tactile pourrait être commercialisé d’ici 5 ans.
Source :MIT News