Le Maroc rejette totalement la dcision de l'Union africaine (UA) de dsigner un prtendu "envoy spcial" pour le dossier du Sahara marocain, indique mardi le ministre des Affaires trangres et de la coopration, prcisant que le Royaume "ne se sent aucunement concern par cette dcision unilatrale".

"Le Royaume du Maroc, partie fondamentale et incontournable ce diffrend rgional, ne se sent aucunement concern par cette dcision unilatrale qu'il rejette totalement", prcise le ministre des Affaires trangres et de la coopration dans un communiqu, raffirmant que "le processus de recherche d'une solution politique dfinitive au diffrend rgional au sujet du Sahara marocain est du ressort exclusif de l'Onu". "L'UA n'a aucune base juridique ni fondement politique ou lgitimit morale pour intervenir de quelque manire que ce soit dans ce dossier", souligne le ministre.

En raison de "son parti pris radical et injustifi", l'attitude de l'UA dans ce dossier demeure "pleinement anachronique". L'UA est, en effet, la seule organisation rgionale et internationale au monde avoir intgr une "entit fantoche en son sein, en violation totale de la lgalit internationale et en dphasage avec la position des deux tiers de ses propres membres", ajoute la mme source.

Le communiqu poursuit que "les positions de cette organisation sont en contradiction avec le processus onusien en cours. De ce fait, elle ne peut prtendre aucun rle dans ce dossier, alors qu'elle s'aligne aveuglement sur les positions des autres parties et ignore compltement les rsolutions pertinentes du conseil de scurit".

"Au moment o le continent africain est confront de nombreux dfis lis la paix et au dveloppement, certaines parties connues pour leur antimarocanisme primaire, prennent en otage l'agenda de l'organisation panafricaine", fait remarquer le ministre.

Le Maroc, conclut le communiqu, appelle l'Onu et les membres du Conseil de scurit ignorer cette dcision et soutenir la facilitation mene sous l'gide des Nations Unies.
MAP