Le moteur de recherche Qwant s’est offert une mise à jour au niveau de son design mais également de son algorithme de recherche. Une mise à jour qui lui vaut les encouragements d’Emmanuel Macron.

Vous ne connaissez pas encore Qwant ? Si comme Arnaud Montebourg, vous êtes adepte du Made in France, il va falloir vous y mettre ! Lancée en 2013 par Jean-Manuel Rozan et Éric Leandri, Qwant est un moteur de recherche qui tente de se faire une place au soleil face aux géants du secteur, Google en tête. Depuis, Qwant a fait son petit bonhomme de chemin et a réussi à attirer les investisseurs, notamment le groupe allemand Axel Springer, entré a hauteur de 20 % du capital.
En constante évolution, le moteur de recherche vient de se payer un petit lifting tout en conservant sa philosophie de départ. Retour sur les nouveautés apportées à Qwant.
Qwant continue sa mue !

Le premier détail qui frappe avec cette nouvelle version, c’est bien entendu la toute nouvelle interface bien plus moderne et épurée du moteur de recherche. Les résultats de recherche s’affichent toujours en colonne reprenant chacune une « thématique » différente. On retrouvera donc les résultats web classiques, les actualités, les réseaux sociaux et les fiches Wikipedia. Ces colonnes sont désormais beaucoup plus lisibles grâce à un design moins chargé.
La barre latérale, qui n’est pas sans rappeler le material design cher à Android, propose d’affiner ses résultats en recherchant spécifiquement une catégorie de résultats bien particulière, allant de la recherche d’image à celle des résultats de plateformes de shopping en ligne.
Résultat de Qwant pour une recherche sur Begeek
« Sécurité, confidentialité et respect de la vie privée »pour Qwant

En ces temps assez troubles quant à l’utilisation faites de nos données privées par les géants du web mais aussi, les gouvernements, Qwant tient à réaffirmer ses engagements envers la « sécurité, la confidentialité et le respect de la vie privée » et promet de « ne pas tracer les utilisateurs et ne pas filtrer le contenu d’Internet. » Qwant continue donc son petit bonhomme de chemin et gagne vraiment à être connu. Pour sa nouvelle version, les équipes Qwant indiquent également une amélioration de son algorithme et plus de sources d’informations pour l’actualité.

Emmanuel Macron en personne s’est fendu d’un petit tweet d’encouragement à ce qu’il considère comme « le Google français ». Souhaitons à Qwant le même succès, sans les côtés obscurs de la firme de Mountain View ! Rappelons que pour le moment, le service est toujours en version bêta.