Par la faute des activits humaines, les glaciers fondent, les forts disparaissent, des mers sasschent et des villes stendent. Pourtant, ces changements arrivant progressivement, nous ne sommes pas toujours capables de mesurer leur ampleur. Avec ces vingt photographies avant/aprs, SooCurious vous montre quel point notre plante a chang en lespace de quelques annes.La mer dAral : Lasschement de la mer dAral est sans doute lune des plus grandes catastrophes cologiques jamais provoques par lHomme. Jusque dans les annes 1960 il sagissait de la deuxime plus grande mer intrieure du monde aprs la mer Caspienne, mais le dtournement des fleuves lalimentant dcid par les autorits sovitiques pour irriguer des champs de coton a provoqu son asschement. Aujourdhui, la mer dAral sest divise en deux, et seule sa partie nord, a nouveau alimente en eau, devrait survivre dans son tat actuel, tandis que la partie sud va finir par disparaitre. Ces deux photos datent des annes 2000.Beijing : Sur ces images satellites sont reprsentes, en bleu, les infrastructures humaines de Beijing, la capitale chinoise, et en rouge, les environnements naturels. Le clich de gauche a t pris en 1977, celui de droite en 2011 : dans ce laps de temps, la superficie de Beijing a t dcuple et surtout, sa population a bondi puisque la ville a gagn environ 17 millions dhabitants en trente ans.Le glacier Columbia : Le glacier Columbia a commenc fondre de manire impressionnante dans les annes 1980. Ces deux images satellites ont t prises vingt ans dintervalle : celle de gauche a t prise pendant lt 1986, celle de droite en juillet 2014. Entre-temps, la quasi-totalit du glacier a disparu.La poussire du dsert de Gobi : Cette photographie satellite montre comment, en lespace de quelques jours, la poussire du dsert de Gobi est souleve par le vent et vient envahir le ciel de la Chine orientale (se mlant au passage la pollution locale). Des grains de poussire du dsert de Gobi ont t retrouvs jusquaux tats-Unis.Le glacier Muir : gauche, lune des premires photographies jamais prises du glacier Muir, dans les annes 1890. droite, le mme point photographi en 2005. Le glacier a compltement disparu.Le glacier Muir : Encore le glacier Muir, avec deux images provenant des deux mmes sries de clichs.Le lac Powell : gauche, le lac Powell, en 1999, est compltement plein. droite, le niveau du lac apparait trs bas sur cette image prise en 2014.Le lac Tchad : Le lac Tchad, en Afrique, a t rduit un vingtime de la superficie quil affichait dans les annes 1960 cause de lusage intensif de son eau pour lirrigation. droite, une image prise en 1972, au milieu une image datant de 1987, et droite une image de 2002. Les zones en rouge reprsentent des marcages.La Mar Chiquita : La Mar Chiquita, un grand lac argentin, rapetisse et devient de plus en plus sal cause de lusage de son eau pour lirrigation. gauche en 1999, droite en 2011.Nairobi : La population de Nairobi a augment de 320 % entre les annes 1970 et 2005. La ville compte dsormais environ 3 millions dhabitants.Une calotte glacire islandaise : Cette calotte glacire islandaise na pas cess de rduire en taille depuis les annes 1990. Les changements sont si rapides que des parkings doivent tre dplacs tous les ans pour rester au plus prs du glacier.Singapour : Depuis que limage de gauche a t prise, en 1973, Singapour a transform son littoral pour gagner des terrains construire. La petite cit-tat estime dsormais quelle pourra agrandir son territoire denviron 25 % en grignotant de la superficie sur la mer.Tucson : Entre 1984 et 2011, les dates auxquelles ces photographies satellites ont t prises, la population de Tucson, en Arizona, a pratiquement doubl. Cela inquite notamment les experts car la scheresse pourrait gravement menacer lArizona dici six ans.Riyad : Au moment o limage de gauche a t prise, dans les annes 1970, trois fois plus de Saoudiens vivaient dans des zones rurales. Dans les annes 1990, date laquelle la photographie du milieu a t prise, ce ratio sest invers. Limage de droite date de 2000.Ces images sont vraiment trs impressionnantes. la rdaction, nous avons tous trouv ces photos particulirement reprsentatives de ce que les tres humains sont capables de faire, volontairement ou involontairement, pour tirer profit de leur environnement. Tout cela est dailleurs dautant plus effrayant que lensemble de ces changements se sont faits en moins dun sicle de temps.