L'opérateur de communications mobiles par satellite vient en effet de signer un contrat avec la société de Navigation et de Communications de Pékin, filiale du Centre Chinois de l’Information, des Télécommunications et des Transports afin d'offrir des services de très haut débit mobile par satellite aux secteurs public et commercial.
S'appuyant sur le service Global Xpress, qui sera basé sur trois satellites Inmarsat-F5 (le 2e satellite a été lancé le 1er février dernier) équipés de capacité en bande Ka, cette collaboration permettra de couvrir les marchés maritimes, de l'aviation et également les entreprises des secteurs privés et publics, « offrant aux entreprises chinoises des services de grande qualité où qu’elles se situent dans le monde ».
Les deux parties travaillent activement pour que le service commercial de Global Xpress puisse être lancé dès que possible, ce qui devrait se concrétiser au cours du deuxième semestre de cette année.