Le site Internet des Echos rapporte que le groupe NextRadioTV (RMC et BFMTV) va racheter pour 90 millions d'euros la chaîne de la TNT Numéro 23, lancée en décembre 2012 par Pascal Houzelot.

Ce dernier est entré en négociations exclusives avec le groupe en vue de lui vendre 100 % du capital de Numéro 23.

"La chaîne est valorisée 90 millions d’euros et l’opération se fera en numéraire (50 millions) et en obligations convertibles en actions NextRadioTV (40 millions)", expliquent nos confrères en ajoutant que "s’il convertit ses obligations, Pascal Houzelot pourra détenir jusqu’à 5 % du groupe fondé et présidé par Alain Weill".

Dans un communiqué, NextRadioTV déclare que cette acquisition "permettra à Numéro 23 de bénéficier de l’expérience et du savoir-faire du groupe NextRadioTV dans le développement de chaînes de TNT gratuite".

"Forte de sa ligne éditoriale mettant en avant toutes les diversités et l’ouverture sur le monde, la chaîne Numéro 23 permettra au groupe NextRadioTV de renforcer ses activités audiovisuelles et de poursuivre sa croissance après les succès des lancements de BFMTV, RMC Découverte et BFM Business TV. Ce rapprochement est fondé sur une vision industrielle de long terme. Pascal Houzelot, principal actionnaire de Diversité TV France, sera à l’issue de l’opération actionnaire du groupe NextRadioTV", déclare le groupe.

Et d'ajouter : "Le projet d’intégration au sein de NextRadioTV de la chaîne Numéro 23 est également fondé sur la conviction d’Alain Weill que le renforcement d’un acteur indépendant du paysage audiovisuel bénéficiera à l’ensemble du secteur ainsi qu’aux téléspectateurs, en garantissant le pluralisme de l’offre de programmes et l’attractivité de la plateforme TNT. Entre les deux sociétés, il existe de nombreuses synergies, des complémentarités de format et des perspectives de croissance".

"Ce projet fait l’objet de procédures d’information et de consultation des instances représentatives du personnel compétentes de NextRadioTV. Il ne sera effectif, le cas échéant, qu’après avis de ces instances et conclusion de la documentation contractuelle. Il sera également soumis à l’autorisation préalable du Conseil supérieur de l’audiovisuel", conclut NextRadioTV.