Un remde mdival vieux de mille ans a t dcouvert dans un manuscrit de la British Library , capable de dtruire la superbactrie SARM.La SARM et autres superbactries rsistantes aux antibiotiques constituent une menace majeure pour les hpitaux et les patients. Parce que la SARM est rsistante tous les antibiotiques de premire ligne, elle en devient beaucoup plus dangereuse que les autres varits de bactries qui sont faciles traiter.Une tude rcente publie dans la revue Science a conclu que l'mergence de superbactries rsistantes aux antibiotiques, comme la mthicilline staphylococcus aureus rsistante (SARM), a t cause par l'utilisation gnralise d'antibiotiques de synthse dans les annes 1960.Donc, aprs avoir dcouvert ce remde mdival, les mdecins ont dcid de recrer une recette qui a t cre il y a mille ans pour lutter contre les infections oculaires. La recette comprend l'ail, l'oignon (ou poireaux), de la bile de vache et du vin. Aprs avoir recr cette recette, la plupart des experts ne s'attendaient pas vraiment obtenir une potion rellement efficace. Quand ils l'ont teste, les scientifiques taient surpris de constater qu'en plus de supprimer les orgelets, la potion avait galement russi dtruire la superbactrie SARM, mortelle et rsistante de nombreux antibiotiques.Nous avons t vritablement tonns des rsultats de nos expriences dans le laboratoire", a dclar le Dr Lee.Nous croyons que la recherche moderne sur les maladies peuvent bnficier de rponses et de connaissances des temps anciens, de ce qui est largement contenus dans les crits non scientifiques.""Mais le potentiel de ces textes ne peut tre compris sans l'expertise combine des arts et de la science."La recette tait dans Bald's Leechbook, l'un des premiers textes connus traitant de la mdecine, datant du Xe sicle.Les rsultats ont t prsents la confrence annuelle de la Society for General Microbiology Birmingham.