La crème des artistes s’associe pour lancer Tidal et faire payer plus cher que les services de streaming musical concurrents.

« Nous allons changer le cours de l’histoire ». C’est avec cette modeste déclaration que Jay-Z a lancé hier le service de musique en streaming Tidal, une plateforme qui existe déjà en Europe, mais que Jay-Z a rachetée pour 56 millions dollars en vue de la lancer dans le monde entier.



Tidal : quand les stars prennent en main leur diffusion

Et Jay-Z a embarqué tous ses copains dans l’aventure, puisque la plateforme va être la propriété commune d’une brochette de stars de la musique qui ont signé une déclaration solennelle hier devant la presse.
On avait rarement vu autant d’artistes majeurs réunis pour la première fois lors d’une conférence de presse. Aux côtés de Jay-Z, il y avait ainsi Madonna, Daft Punk, Nicki Minaj, Beyoncé, Kanye West, Chris Martin de Coldplay, Usher, DeadMau5, Calvin Harris, Jack White, Arcade Fire ou Alicia Keys.
10 dollars pour la qualité standard, 20 dollars pour la haute qualité

Tous nous promettent un service de qualité, mais qui va être cher. Il faudra en effet payer 20 dollars par mois pour accéder aux services de streaming qui n’apportera semble-t-il rien de plus par rapport à Spotify ou Deezer.
On peut se permettre de rester dubitatif devant cette offre qui sera forcément portée pas toutes les stars présentes hier soir sur scène, mais qui ne vont surement pas pour autant abandonner les autres plateformes de streaming. On attend de voir la suite.