Mozilla annonce la disponibilité de Firefox 36 qui passe au HTTP/2_28.03.2015

Et permet la synchronisation de son écran d'accueil


La version précédente a été publiée il y a à peine un mois et demi, mais Mozilla a déjà annoncé la disponibilité de Firefox 36. Une mouture qui embarque le protocole HTTP/2 qui a été récemment approuvé de façon formelle par l’IESG (Internet Engineering Steering Group), un groupe de l’IETF (Internet Engineering Task Force), en charge de la validation des aspects techniques d’un projet en cours de normalisation, et qui s’articule autour des travaux de Google portés sur SPDY. Cette norme vient remplacer la dernière mise à jour du protocole HTTP 1.1, dont l’âge (la spécification avait été lancée en 1999) ne permet plus de répondre comme il se doit aux besoins du Web.

Concrètement quelles sont les promesses de HTTP/2 ? La réduction du temps de chargement des pages ; grâce au multiplexage des requêtes HTTP en une seule connexion TLS, une requête n’aura plus besoin d’attendre dans le navigateur à cause des limites de connexion. HTTP/2 vient également renforcer la sécurité avec un meilleur support du chiffrement (notamment le chiffrement avec TLS). Pour plus de détails, sur ce protocole, rendez-vous à ce lien.

Parmi les autres nouveautés, notons que Mozilla a étendu la synchronisation liée aux comptes Firefox en ajoutant les tuiles de l’écran de démarrage à une liste déjà assez fournie (synchronisation des onglets, des marques-pages, de l’historique, des préférences, des mots de passe, des modules complémentaires) : lorsque vous épinglez une tuile de marque-page qui apparaît lors de l’ouverture d’une nouvelle fenêtre, elle sera désormais synchronisée au travers de votre compte Firefox. Vous pourrez alors la retrouver automatiquement sur une autre machine. Une fonctionnalité plutôt pratique dans certains cas, par exemple si vous réinstallez votre système d’exploitation ou même si vous utilisez plusieurs machines et souhaitez retrouver vos vignettes.

Mozilla s’est débarrassé de l’option –remote, le chiffrement RC4 ainsi que de la prise en charge des certificats chiffrés en 1024-bit. Des modifications dans le développement de Firefox pourraient affecter la compatibilité des extensions qui ont été développées.

De nombreux changements sont annoncés côté développeurs. Par exemple l’apparition des sources Eval dans le débogueur, un processus simplifié pour se connecter à Firefox pour Android, un nouvel ajout dans les options du Profiler, mais aussi plus d’options de collage depuis l’inspecteur.



télécharger Firefox 36

release note Firefox