https://youtu.be/RMZvTOjr5uU

On ne compte plus les dérapages xénophobes des candidats soutenus par le FN. En Charente-Maritime, c’est Dominique Drouin, candidat aux départementales, sur la liste Divers Droite, soutenu par le FN, qui a crée la polémique après la publication sur son site internet d’un texte intitulé : « Défendons notre identité »
Sur ce document distribué également dans les boîtes aux lettres du canton de Rochefort, Dominique Drouin explique « être la seule force politique à s’opposer à l’expansion de l’islam ». Il poursuit : « Les enfants nés de l’immigration islamique se multiplient beaucoup plus vite que les Français de souche. » avant d’ajouter : «Les prédictions des imams vont se réaliser, ils auront conquis l’Europe, sans canon, uniquement par le ventre de leurs femmes. »
Ces propos ont ému aux larmes un Rochefortais de confession musulmane : « C’est terrible. Ma femme est enceinte de 3 mois c’est un pavé qu’il jette dans la marre, à Rochefort, tout le monde vit ensemble, on s’entend très bien. » Le candidat socialiste Pierre Feydeau a dénoncé un message de mépris et de rejet. Dominique Drouin, lui, affirme ne pas comprendre une polémique qu’il juge infondée. Il justifie ses déclarations sur la base d’études démographiques préalablement menées et défend sa liberté d’expression : « À cette époque où on se dit tous Charlie, dire des choses peuvent choquer, je ne vois pas où est la liberté d’expression alors que je ne fais que constater. »
Sur son site, l’islamophobie ponctue chaque texte, chaque communiqué, chaque article publié. Les slogans type « l’UMPS toujours indissociable pour favoriser l’expansion de l’Islam » ou « l’islam bientôt majoritaire pour y imposer ses lois coraniques » sont mis en évidence dans chacune des déclarations du candidat. À l’issue du premier tour des départementales, la liste de Dominique Drouin a récolté 21,3% des voix se classant en troisième position, derrière l’UMP (26,85%) et le PS (28,31%).