Une société chinoise a réussi la prouesse de bâtir 10 maisons en 24 heures. L'outil utilisé pour parvenir à ce résultat ? Une imprimante 3D de (très) grande taille.

L'impression 3D n'a probablement pas fini de faire parler d'elle, tant ses champs d'applications sont nombreux. Et pour certains d'entre eux, les réalisations peuvent être particulièrement spectaculaires.

C'est le cas du projet de la société chinoise WinSun Decoration Design Engineering Co., qui a « imprimé » pas moins de 10 maisons en l'espace de 24 heures, comme l'indique le site 3Ders.org. Un chiffre à mettre en parallèle avec les 3 ans que demande la réalisation d'une maison à Amsterdam, selon là aussi un procédé d'impression 3D.


La différence entre ces deux exercices : quand la maison hollandaise sera entièrement imprimée en 3D, la version chinoise est construite pièce après pièce en usine puis assemblée sur place, et seuls les éléments de maçonnerie relève de cette technologie.


Le public visé n'est pas non plus le même, puisque la société chinoise demande moins de 5 000 dollars pour cette réalisation, là où les architectes néerlandais dépenseront probablement bien plus. Ce coût particulièrement faible est en partie dû au matériau utilisé, un béton composé de déchets industriels, déchets de construction et de résidus. La société a par ailleurs prévu d'installer pas moins de 100 usines dans le pays pour récolter ces déchets afin de les traiter et de le rendre utilisable par ses imprimantes.