Selon le ministre de l’économie et des finances marocain, le Maroc a emprunté un milliard trois-cent-soixante-trois millions de dollars sur le marché financier international. Une somme qu'il devra rembourser en 10 ans avec un taux d'intérêt de 3,5 %.

 La réalisation de cette émission obligataire a été qualifiée « de grand succès », par le ministre de l’Économie et des Finances, Mohammed Boussaid.

Selon le ministre, « aujourd'hui, nous avons fait le pricing pour cette opération ayant permis au Maroc de mettre en avant les réformes économiques et financières ainsi que ses perspectives prometteuses de croissance ».


Cette importante opération marque le retour du Maroc sur le marché de l'euro après une absence de 4 ans, suite à un roadshow qui a été mené par le ministère de l’Économie et des Finances à Paris, à Londres, à Francfort à Amsterdam, à Munich, à Zurich, et à Genève.





La liste des souscripteurs, qui est composée de profils différents et de palette diversifiée (Europe, Amérique et pays du golfe), comprend notamment des gestionnaires de fonds de pensions (57%), de banques privées (22%), et centrales ainsi que de compagnies d'assurances (15%) outre de fonds souverains.


L’Économie .