Le 19 mars 1962, à midi, le cessez-le négocié dans le cadre des accords d’Evian prend effet et met ainsi fin à un conflit qui a duré 8 ans. La veille, le gouvernement français a cédé au GPRA (gouvernement provisoire de la République Algérienne) l’ensemble de ses pouvoirs et prérogatives sur l’Algérie et le Sahara. un double référendum – en France et en Algérie – viendra bientôt entériner cette décision. Le 8 avril 1962, les Français de métropole approuveront à plus de 90% le choix du général de Gaulle et le 1er juillet 1962, les Algériens se prononceront encore plus massivement pour l’indépendance de leur pays.