Le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, veut porter plainte contre Obama pour abus de pouvoir.


Le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner a annoncé, le 25 juin, sa décision d'introduire un projet de loi permettant à la Chambre de poursuivre le président américain en justice. Boehner accuse le président Obama d'avoir abusé de ses pouvoirs exécutifs. The New York Times rappelle qu'Obama a contourné l'opposition du Congrès à l'aide de décrets présidentiels. Il a ainsi pu mener à bien des "éléments clés de son second mandat comme l'augmentation du salaire minimum des employés fédéraux ou permettre à l'Agence pour la protection de l'environnement (EPA) de réduire les émissions de carbone des centrales au charbon".

Selon l'éditorial du Wall Street Journal, les actions de l'exécutif "privent les députés de leur rôle constitutionnel", ce qui menace le principe de séparation des pouvoirs. Le quotidien conservateur relaie la position de John Boehner en comparant l'autorité présidentielle à un "pouvoir impérial". D'autres commentateurs comme le chroniqueur Dana Milbank du Washington Post sont plus critiques. Milbank note que le pouvoir exécutif s'est renforcé au détriment du pouvoir législatif depuis plus d'une génération, et en particulier sous le président républicain George W. Bush. De plus, "l'origine du problème" provient selon le chroniqueur plutôt d'un "dysfonctionnement au niveau du Congrès", à savoir l'"inaction du corps législatif". Le Los Angeles Times, pour sa part, se demande "qui poursuivra en justice le Congrès" qui semble incapable d'"effectuer la plus basique de ses missions : réaliser les réformes promises".

le courrier international