Est-ce que le concept de téléphone modulaire est la tendance actuellement chez les appareils mobiles ? On dirait bien puisque si le concept de Phonebloks et le projet Ara de Google se tournent dans cette voie, P-One vient également s’ajouter à la liste. Bien que basé sur des modules interchangeables, il s’avère que le téléphone permet à l’utilisateur de personnaliser ses composants.
Tout peut s’apprendre par la configuration
L’image que vient véhiculer Bilal Khan, le designer pour son concept P-One est simple : Nul besoin de compétences particulières pour mettre à jour les fonctions de son Smartphone. À en croire le designer, tout le monde pourra ainsi apprendre tout en configurant le mobile. À quel point justement ? Et bien, au-delà de son design atypique, le terminal est également composé de modules permettant d’optimiser sa performance. En effet, l’utilisateur peut, selon son choix, modifier la batterie et le stockage, améliorer le processeur ou encore l’appareil photo.
Et oui, Bilal Khan a tout pris en main. En absence d’électricité par exemple, pour les utilisateurs nomades surtout, un module supplémentaire prend la forme d’un chargeur à manivelle. Plus de problèmes ont rechargé le téléphone donc. Autre fonctionnalité intéressante, sa capacité à reconnaitre les gestes et les textes écrits à la main. Et pour couronner le tout, P-One dispose aussi d’une connectivité Wi-Fi, d’une radio et quelques fonctions classiques.
Bref, pour le moment, P-One et encore au stade prototype mais on devrait avoir plus d’informations dans les jours à venir, ne serait-ce au sujet de son prix ou sa date de sortie, …
Qui est Phonebloks et Ara ?
P-One pourrait être plus intéressant que Phonebloks et Ara. Nul ne sait, c’est pourquoi, il paraît nécessaire de reconnaître un tout petit peu ce que ces deux concepts ont vraiment dans le cœur.
D’abord, qui dit Phonebloks dit téléphone constitué d’un assemblage de blocs interchangeables, chacun dédié à une fonction spécifique : mémoire, appareil photo, écran… Ainsi, si l’un d’eux ne fonctionne plus normalement, il suffit de le remplacer plutôt que changer l’appareil entier. Le téléphone est aussi au stade prototypé.
Ce l’autre côté, Ara fait référence à un téléphone qui sera décomposé en plusieurs modules qui s’intégreront sur un endosquelette disponible en trois tailles : Mini, moyen et large (de 3 à 6 pouces). Ces trois tailles définiront principalement la longueur de votre écran. Certains modules ne seront d’ailleurs compatibles qu’avec certaines tailles. À noter qu’après acquisition de l’endosquelette, il ne vous reste plus qu’à construire votre téléphone en fonction de vos besoins, de votre porte-monnaie et des disponibilités.