Le maire de New-York, Bill de Blasio, a annoncé hier mercredi 4 mars que les écoles publiques de la ville reconnaîtront désormais deux fêtes islamiques : l’Aid El Adha et l’Aid El Fitr, les deux plus importantes fêtes musulmanes. Les élèves scolarisés dans les écoles publiques de New-York n’auront donc pas cours ces deux jours-là.
Bill de Blasio a fait cette annonce en indiquant que sa décision « respecte la diversité de la ville ». D’après le New York Times, c’était une promesse que l’actuel maire, élu en novembre 2013, avait fait durant sa campagne électorale, en 2012, et qu’il vient donc de tenir.
La communauté musulmane de New-York s’est très largement réjouie de cette nouvelle. Environ 10% des élèves scolarisés dans les écoles publiques de la ville sont musulmans.