Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a prsent, ce dimanche 1er juin, le plan daction de son gouvernement lAssemble populaire nationale (APN). Devant les dputs, M. Sellal a pris la parole pendant plus dune heure pour exposer les priorits du Prsident et celles du peuple algrien qui sest largement prononc en faveur dun homme et dun programme, le 17 avril . Le Premier ministre promet une vie meilleure aux Algriens lhorizon 2019, avec un taux de chmage qui va baisser 8,04%, une inflation de 2, 85% ; un seuil jamais gal dans lhistoire du pays , a-t-il prcis.

Le PIB frisera les 7 500 dollars par habitant au lieu des 5 764 dollars actuellement, le taux de croissance slvera 7%. Pour Sellal, lconomie algrienne se porte bien . Les indices conomiques en Algrie sont au vert, grce notamment aux rserves de change qui connaissent une stabilit, voire mme une lgre augmentation. Rares sont les pays qui sont dans la mme situation , argumente-t-il. Nous avons les moyens damliorer les conditions de vie des Algriens , assure Sellal, avant de poursuivre : Sauf en cas de crise qui toucherait lconomie mondiale, ce qui est cart par lExcutif .

Plus de ptrole exporter partir de 2030

Ceux qui doutent encore des intentions du gouvernement sur lexploitation du gaz de schiste peuvent tre rassurs. Lexploitation du gaz de schiste est irrversible , affirme Sellal, qui rappelle aux dputs, dont ceux de lopposition quils avaient auparavant approuv la nouvelle loi sur les hydrocarbures, autorisant lexploration et lexploitation des hydrocarbures non conventionnels.

Dici 2030, lAlgrie ne sera plus en mesure dexporter les hydrocarbures, sinon en petites quantits seulement , souligne Sellal. Dici 2030, nos rserves couvriront nos besoins internes seulement. Comment peut-on subvenir alors aux besoins de nos enfants et de nos petits enfants ? , martle-t-il.

Dans le mme chapitre, Sellal affirme que cette exploitation se fera sur le long terme . Nous commencerons dabord par lexploration et la formation des cadres pour les prochains cinq ans , explique-t-il en annonant lintention du gouvernement de crer une cole de formation trs prochainement.

Les investissements seront encourags

Pour lconomie, Sellal promet plus de crdits bancaires et de facilitations linvestissement. Il sengage aussi lutter davantage contre la bureaucratie. Mais le Premier ministre ne dtaille pas les actions que son gouvernement compte entreprendre pour concrtiser ces promesses.

Sellal est revenu sur le pacte national conomiques et social, sign le 23 fvrier avec les partenaires conomique et sociaux, qui a dfini, selon lui le cap pour lmergence dune conomie nationale forte, comptitive et cratrice de richesse et demplois . Sans distinction entre les secteurs public et priv, le gouvernement uvrera lextension et la modernisation du secteur industriel national . Le Premier ministre ne dvoilera pas les volets du code sur linvestissement concern par les changements promis par le nouveau ministre de lIndustrie, Abdeslam Bouchouareb.

Poursuite de la Rconciliation

Le processus de Rconciliation nationale sera men son terme, selon Sellal. Les dossiers encore latents des victimes de la tragdie nationale, toutes catgories confondues, bnficieront dun suivi rigoureux jusqu leur clture, affirme Selal, en promettant de nouvelles dispositions en matire de protection et de rinsertion des victimes et de ceux ayant contribu au retour de la paix et de la stabilit.

Le Premier ministre a annonc que le gouvernement a pris, la semaine prcdente, une disposition qui met fin aux dcisions abusives dinterdictions de sortie du territoire contre plusieurs individus , sans pour autant dterminer la catgorie concerne par cette dcision. Toutes ces personnes seront libres de circuler et de sortir de lAlgrie sans aucun problme , prcise-t-il. Dsormais, ajoute-t-il, seul le juge sera en mesure de prendre la dcision dinterdiction .

En parallle du maintien de la politique de la main tendue en direction des gars qui feront acte de repentance, le gouvernement continuera mener toutes les actions de lutte antiterroriste pour consolider la scurit nationale.

Achira Mammeri.

tsa