Par Hakim Laâlam

Match Algérie-Roumanie. Pas de changement notable.
Vahid devrait rester sur le banc selon…
… Christian Gourcuff !

Et nous revoilà donc à la case départ ! A chercher des poux dans la tête des islamistes. Pour les compter. Pour les comparer. Pour les répertorier en classes, sous-classes et branches. Mon Dieu ! Tout ça pour ça ? Pour plonger nos mains dans la chevelure d’Anouar Haddam ou de Mourad Dhina et y traquer les bestioles. Parce que quelque part, des scientifiques du pou islamiste nous jurent qu’il ne faut pas confondre. Il y a poux et poux ! Les poux rouges, ce n’est pas la même chose que les poux noirs. Comme les rouges et les noirs n’ont absolument rien à voir avec les poux tigrés à anneaux concentriques. L’observation scientifique du comportement des islamistes et des intégristes est allée très loin dans l’analyse des corpus de poux. Si la tête d’Anouar Haddam contient plus de poux que celle de Mourad Dhina, c’est déjà un signe. Qu’il faut savoir interpréter. Mais le nombre de poux à lui seul ne suffit pas à conclure à la dangerosité ou, au contraire, à la fréquentabilité de la tête porteuse de ces poux. La théorie du genre prend le relais de celle du nombre. Si Dhina a plus de poux rouges que de poux noirs dans sa chevelure, nous pourrions en conclure à une relative virulence du Suisse par rapport à l’Américain. Même si ce n’est pas automatique, le pou tigré à anneaux concentriques pouvant fausser la donne. Et si l’on arrêtait de prendre les gens pour des buses ? Et si nous retirions vite fait nos mains compteuses des chevelures de cette bande d’intégristes commanditaires de massacres à grande échelle et que nous nous contentions de la seule attitude à adopter face à ces barbus ? Je n’ai pas la science de certains experts es-poux, et face aux islamistes armés, à leurs mentors costumés et à l’intégrisme de manière générale, je suis un abruti arcbouté à une seule certitude : Ulac dialogue ! Ulac ! Le meilleur des remèdes contre les poux, qu’ils soient rouges, noirs ou tigrés avec des anneaux concentriques, c’est de raser la tête ! La boule à zéro ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.