LUnion europenne (UE) et le Maroc ont trouv une solution de compromis qui rpond aux proccupations des exportateurs marocains des fruits et lgumes qui avaient mis de vives inquitudes suite la modification du rgime des prix daccs aux marchs europens, a affirm Roger Waite, porte-parole du commissaire europen charg de lAgriculture et du dveloppement rural. "Nous avons trouv une solution qui rpond aux proccupations marocaines", a dclar vendredi Waite, prcisant que cette solution s'appuie sur une seule valeur forfaitaire l'importation (VFI) qui reflte "vritablement les conditions de march". Il a expliqu, dans ce sens, quil y a 15 ans, le Maroc exportait 300 tonnes de tomates-cerises alors quaujourd'hui, ce volume se situe entre 70 000 et 90 000 tonnes, ce qui, daprs lui, "biaise" le calcul journalier publi par la Commission europenne. Le porte-parole a en outre fait savoir que la nouvelle mthode consiste prendre en compte dans le calcul de la VFI la moyenne pondre du prix de toutes les tomates importes dans l'UE, et pas seulement des tomates rondes, comme il est pratiqu aujourd'hui. A noter que, dans un message parvenu Infomdiaire Maroc, le ministre de l'Agriculture a confirm cet accord trouv entre les 2 parties, prcisant que cette proposition mane du Maroc.

infomdiaire