Avant la fin juin, à en croire le ministre des Transports, les Algérois pourront se déplacer par bateau. Dans une première étape, sera concernée la ligne Tamentfoust-Port de plaisance d'Alger, au niveau de la Pêcherie. Mais ensuite, d'autres destinations seront joignables par les eaux : Hussein Dey, Belouizdad, Bordj El-Kiffan...

En plus de décongestionner la voie terrestre, ce mode de transport promet d'être agréable et plaisant.
«Les prix seront à la portée des citoyens», ajoute Amar Ghoul avant de préciser qu’une deuxième phase du projet concernera l’extension de cette ligne vers deux autres wilayas, à savoir Tipasa et Boumerdès.

Selon des déclarations du directeur des transports de la wilaya d'Alger, la première ligne de ce projet reliera le village côtier de Tamentfoust au Port de plaisance d'Alger, au niveau de la Pêcherie. Le transport maritime de voyageurs devrait, par la suite, s'étendre aux autres wilayas
côtières. C’est dans cette perspective d’ailleurs que les secteurs public et privé ont été invités à investir dans ce type de transports.


Sameh J 02.06.2014