Les hôpitaux peuvent être des endroits terrifiants pour les enfants. Afin de rendre ces lieux un peu plus chaleureux pour eux, des artistes se sont associés et ont refait la décoration d’un grand hôpital londonien. Fresques murales chatoyantes et aires de jeux acidulées sont donc venues égayer le séjour de ces petits bouts de chou. DGS vous fait visiter cette section pédiatrique pas comme les autres. Un hôpital, en général, ce n’est pas vraiment un endroit dans lequel on a envie de passer du temps : l’aspect des lieux est froid, les sons étouffés et les odeurs aseptisées rappelant en creux que l’on est pas vraiment là pour passer un agréable moment. Tout cela est d’autant plus vrai pour les enfants, pour qui un séjour en milieu hospitalier peut être une expérience terrifiante. C’est pour apporter un peu de gaieté aux enfants hospitalisés que 15 artistes de l’association Vital Arts ont décidé de refaire la décoration de la section pédiatrique du Royal London Hospital. En tenant compte du fait que les décorations devaient être faciles à nettoyer, les artistes se sont surpassés pour créer des environnements colorés et joyeux.L’aile D7 (Trauma et Gastroentérologie) par Morag Myerscough :« J’ai voulu créer une décoration à partir de souvenirs qui s’étaient accumulés dans ma mémoire depuis des années. Sur le papier, des influences liées au design organique, à l’art déco, à l’architecture victorienne ou aux cultures asiatiques se sont mélangées, et je n’ai plus eu qu’à transposer tout ça sur les murs. »Aile 7F (Hématologie) par Donna Wilson : « Ce qui me tenait le plus à coeur était de faire en sorte que l’hôpital n’ait pas l’air d’un hôpital. Je voulais que les patients, leurs parents et aussi le personnel médical se sentent détendus, joyeux et énergiques grâce à l’environnement qui les entourait, le tout par un design léger et joyeux. »Aile 7C B (Évaluation pédiatrique et unité des séjours courts) par Chris Haughton : « Plutôt que de laisser leurs numéros à chaque chambre, Haughton a décidé de leur attribuer à chacune un animal, comme un lion, un singe, etc. »Service respiratoire (Aile 7E) par Miller Goodman : « Le bois est un matériau qui permet de créer des environnements doux et chaleureux, d’autant plus qu’en vieillissant son apparence parait s’adoucir. En plus de cet aspect traditionnel, le bois évoque l’enfance et plus particulièrement les jouets. Nous espérons que ce mélange de vinyles colorés et de personnages en bois apporteront un peu de gaieté aux enfants et les accompagneront pour un rétablissement rapide. »Hall des ascenseurs, par Katharine Morling : « La céramiste Katharine Morling a passé six semaines à discuter avec les jeunes patients de l’hôpital pour élaborer avec eux des croquis à partir de leurs souvenirs les plus chers et de leurs jouets préférés. C’est à partir de ces mêmes croquis qu’elle a réalisé une multitude de céramiques décoratives. »Toutes les chambres de toutes les ailes par Doran : « Un moment déterminant pour moi a été lorsqu’une petite fille de trois ans s’est arrêtée de pleurer en voyant les rideaux que j’avais faits, et s’est mise à chercher les chats et les lapins cachés dans le motif imprimé. C’est à ce moment-là que j’ai su que ce que j’avais fait avait fonctionné. »Soins pédiatriques intensifs (Aile 6C) par Tord Boontje : « Evoquant le renouveau et la croissance de la nature, chaque dessin comporte des animaux et des plantes aux couleurs vives que les enfants peuvent découvrir au fil de leur séjour, accompagnant leur guérison. »Aire de jeux (7e étage) par Cottrell, Vermeulen et Morag Myerscough :« Nous avons voulu créer un espace qui puisse être un lieu où les jeunes patients pouvaient s’échapper un peu, dans un endroit sympa, coloré et joyeux où toute la famille pouvait trouver une opportunité de se relaxer ensemble. »