Microsoft a annoncé que son prochain système Windows 10 sera compatible avec la norme FIDO pour l'authentification biométrique.

Pour la prochaine mouture majeure de Windows, Microsoft entend renforcer les dispositifs de sécurité. La société a annoncé avoir rejoint l'alliance FIDO (Fast Identity Online) et travaille sur l'implémentation de la norme FIDO 2.0 au sein de Windows 10.

FIDO repose sur un framework universel proposant une authentification sans saisie de mot de passe, jugée plus sécurisée. Le dispositif peut également permettre de se connecter à des services en ligne. FIDO est compatible avec un certain nombre d'appareils pour la lecture des empreintes digitales, de la reconnaissance vocale ou de l'iris.

L'on se souvient par exemple que Google s'est intéressé au standard FIDO 1.0 en se rapprochant de la sociétéYubico pour le développement d'une clé de sécurité à connecter sur le port USB. Celle-ci propose une authentification par deux facteurs. En plus de son mot de passe traditionnel, l'internaute devra brancher cette clé puis presser son unique bouton. La firme californienne avait également racheté SlickLogin développant un mécanisme d'authentification sonore.

La norme FIDO est déjà adoptée par plusieurs autres sociétés, qu'il s'agisse de Paypal, Salesforce, Citrix ou Box, et par Office 365 Exchange Online. Microsoft explique que les testeurs peuvent en faire usage au sein de la Technical Preview. Toutefois, le standard n'est pas finalisé. Par la suite, l'éditeur planchera sur l'intégration de cette méthode d'authentification pour les comptes Microsoft.