Des informations de plus en plus rcurentes et crdibles signalent que le groupe terroriste AQMI procde des recrutements massifs dans les camps des squestrs sahraouis de Tindouf o il sapprovisionne, par la mme occasion, en armes rcupres des dpts libyens lors du soutien des polisariens Kaddafi.

Ce renforcement des effectifs dAQMI par des miliciens du polisario rpond une stratgie de recrudescence de ses activits dans la bande sahlo-saharienne et de sa coopration avec dautres mouvements jihadistes qui svissent en Afrique, notamment avec Al Mourabitoune, Ansar Dine, les Chebab, le MUJAO, Boko Haram, le Groupe des Partisans de la Maison Sacre et autres organisations extrmistes.

Dans cette nouvelle stratgie, il a t observ un partage des tches.
Le groupe Al Mourabitoune, dirig par lalgrien Mokhtar Belmokhtar, sattle tisser des relations troites avec des mouvements jihadistes en Tunisie, en Libye, au Soudan, en Egypte et au Nigria afin de multiplier les attentats terroristes dans ces pays et de frapper les populations musulmanes.

De son ct, AQMI, a pour mission de procder au recrutement de jihadistes, essentiellement des mercenaires polisariens, pour perptrer des attentats dans les pays de la rgion sahlo-saharienne et renforcer humainement les autres mouvements terroristes de la rgion.
AQMI est galement charg de dassurer la bonne assise financire des groupes terroristes pour garantir le financement adquat des oprations terroristes et lacquisition, de nourriture, darmements, de vhicules, dessence, etc

Dans ce cadre, et avec la collaboration de certains mouvements qui pullulent dans la bande sahlo-saharienne, AQMI, avec lassistance du polisario, pratique lenlvement dotages occidentaux, sadonne au trafic de drogue, la criminalit transnationale et la traite dtres humains.
Limplication directe du polisario dans ces trafics a t rvle en septembre 2010 avec larrestation de Didi Ould Mohamed, un grand ponte polisarien impliqu dans laffaire du Boeing de la coke en date de novembre 2009.

Une arrestation qui a confirm que le trafic de cocane partait de lAmrique Latine pour arriver en Europe via les camps de la honte de Tindouf o sont embastills des milliers de sahraouis marocains. Un trafic qui enrichit les pontes du polisario, de lAlgrie, les gnraux algriens et autres hauts responsables de zone sahlo-saharienne.

Pour mmoire, lquipage de cet avion, qui avait atterri sur une piste de fortune Gao (Mali), a t exfiltr par certaines parties maliennes afin de ne pas venter limplication de certains pays voisins du Mali.
Il est vrai que la bande sahlo-saharienne a toujours constitu une route commerciale trs prise. Depuis, ces pistes ancestrales sont utilises pour convoyer des armes, des cigarettes, de la drogue, des esclaves et des tres humains.

Des trafics juteux qui prennent le chemin de lEurope, du Moyen-Orient et de lAsie et qui bnficient de nombreux fonctionnaires, militaires et Chefs dEtats de pays de la Rgion.
Parmi ces Chefs dEtat, de graves soupons pseraient sur lactuel Prsident mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, considr comme le parrain des trafiquants de drogue de la rgion par de nombreux experts.
Dailleurs, la Mauritanie, sous sa prsidence, est devenue la plaque tournante du trafic de drogue dure en Afrique ; une information qui avait t rvle par Carnegie Endowment for International Peace dans son rapport en date de septembre 2012.

Une implication du Prsident mauritanien dans ce trafic de drogue qui expliquerait sa rcente intervention dans le conflit du septentrion malien afin de protger ses intrts et ceux de ses protgs que sont AQMI, le MUJAO, El Mourabitoune, le polisario et certains groupes touaregs.
Une implication du Chef de lEtat mauritanien dans les affaires maliennes qui aurait pour objectif dassurer ses affids, dont, Al Mourabitoune, la matrise de cette zone essentielle pour le contrle des trafics.
En outre, il y a lieu de souligner, quaujourdhui, avec la complicit des autorits algriennes, la rgion sahlo-saharienne est devenue une vritable poudrire.

En effet, il a t constat que des activistes de Boko Haram ont russi sintroduire au Niger et Tchad, que les Shebab sactivent de plus en plus en Somalie, au Kenya et en Ethiopie, menaant le Sahel, que le Mouvement pour la Justice lEgalit, dirig par Gibril Ibrahim, sanime au Darfour, alors que le Gnral Bada Ladd, leader du Front Populaire pour le Redressement, menace le Tchad partir du Nord de la Centrafique et appelle une grande alliance entre Touaregs, AQMI et polisario.

Le polisario et ses soutiens mauritaniens et algriens constituent donc bel et bien une menace pour la scurit et la stabilit de toute la rgion sahlo-saharienne mais aussi de lAfrique et lEurope.
Enfin, et pour clore ce papier, la preuve que lEurope est bien menace par ces groupes terroristes, a t apporte par Samuel Laurent dans son enqute titre Al Qaida en France parue aux ditions du Seuil en mai 2014.

Elle est loquente et atteste quun haut responsable de ce groupe terroriste est dj positionn en France o il gre de nombreuses caches darmes, dont une toute proche de Paris.
Parmi les armes des SA24 Grinch, des lanceurs Kornet H133, des centaines de kilos de Semtex, des fusils Barett M-82 et des mortiers de 82mm. Sans autre commentaire !

Des assertions qui ont t raffirmes rcemment par le chercheur sudois Magnus Norell, Conseiller auprs de la Fondation Europenne pour la Dmocratie, lors dune rcente rencontre initie par le think thank Stokholm Free World Forum, dont il est un membre actif et reconnu pour ses analyses pertinentes.

sahara-question