La socit mixte algro-qatarie de sidrurgie (Algrian-qatar-steel) et le bureau d'tudes et d'ingeneering espagnol Idom ont sign dimanche Alger un contrat portant ralisation d'tudes et laboration d'appels d'offres dans le cadre de la mise en oeuvre du projet de complexe sidrurgique de Bellara, dans la wilaya de Jijel.



Selon les prcisions fournies par le ministre de l'Industrie et des mines, Abdesslam Bouchouareb en marge de la crmonie de signature, le bureau espagnol, de renomme mondiale, accompagnera Algerian-Qatar-Steel, un partenariat entre Sider, Qatar Steel International filiale du holding Qatar-Industrie le fonds national des investissement, dans l'laboration des cahiers de charges et des contrats et le choix des entreprises qui seront charges de l'engineering et des fournitures.

Le ministre a rappel que le projet stratgique et structurant devra produire, dans une premire phase, deux millions de tonnes d'acier pour passer, moyen terme, une production de quatre millions de tonnes.

Le projet dont le cot est estim par une tude prliminaire 1,953 milliards de dollars intervient en complment des autres chantiers ouverts pour satisfaire les besoins du march national en la matire et concernant notamment le plan de relance du complexe sidrurgique d'El Hadjar (Annaba) et la socit turque de droit algrien "Tosyali iron and steel Algrie" Oran, dont la production devra atteindre en fin d'anne en cours 1 millions de tonnes avec un objectif terme de 3,5 millions de tonnes, a rappel le ministre.

Selon le premier responsable du secteur, des appels d'offres seront lancs en septembre prochain pour le choix des entreprises qui seront charges de l'engineering et des fournitures. Les contrats avec les entreprises retenues, 4 tout au plus, seront signs en janvier 2015, a-t-il encore fait savoir. A partir du 2eme semestre 2017, qui le complexe fournira les produits sidrurgiques ncessaires la production du fer et de l'acier sachant que l'usine pourvoira le march du travail de quelque 1500 emplois directs et 15.000 autres indirects.

Pour le reprsentant du gouvernement, le complexe de Bellara contribuera la satisfaction d'un demande nationale appele accrotre a la faveur du dveloppement de l'industrie automobile et du rail et l'essor du champ du btiment et des travaux publics.

L'ambassadeur du Qatar Alger, Ibrahim ben Abdelaziz Mohamed Salah Sahlaoui, s'est flicit de son cot de l'intrt port par les dirigeants des deux pays de tels projets qui mettent en avant l'environnement propice l'investissement en Algrie.


APS