La nouvelle usine marocaine de lamricain Eaton sera inaugure en mars prochain. Les travaux de construction de ce site industriel, qui sera spcialis dans la production de modules de distribution de lnergie lectrique, devront sachever dans environ 8 mois. Le projet est tabli sur une superficie de 13.000 m2, dont 8.500 m2 pour lusine. Cest ce qua dclar au journal Le Matin Hamid Benbrahim El Andaloussi. Le prsident de Midparc SA et du Groupement des industries marocaines aronautiques et spatiales (GIMAS) sexprimait le 16 juin Casablanca lors de la crmonie de la pose de la premire pierre de cette unit de production. Un vnement organis Midparc Casablanca Free Zone en prsence notamment de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'conomie numrique, de Frank Campbell, prsident de l'activit lectrique d'Eaton pour la rgion EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Avant cette crmonie, Moulay Hafid Elalamy et Frank Campbell ont procd le mme jour la signature dune convention dinvestissement, entre le gouvernement marocain et le groupe Eaton.

Comme annonc hier dans nos colonnes, Eaton sengage investir 12 millions de dollars dans le dveloppement de cette usine qui, selon Moulay Hafid Elalamy, est appele devenir un campus rgional pour toutes les activits futures du groupe, telles que l'arospatial et l'hydraulique. en croire Frank Campbell, le groupe amricain compte se dvelopper au Maroc en plusieurs phases et tripler ses investissements. Pour cette premire phase du projet, il compte transfrer ses 200 employs actuels au Maroc dans la nouvelle unit de Midparc et y dvelopper une nouvelle ligne de fabrication de modules de distribution dnergie, principalement utiliss en application informatique et dans les centres de donnes.

La 1re phase du projet permettra la cration de 300 emplois directs supplmentaires et 1.500 indirects crs grce laugmentation de l'approvisionnement local de composants. Lors de la 2e phase, Eaton envisage dtendre la production de lusine de Midparc afin de soutenir d'autres entreprises du groupe, notamment celles oprant dans l'hydraulique et laronautique. Selon Hamid Benbrahim El Andaloussi, le projet global dEaton porte sur un campus industriel de 4 hectares. La 2e phase concernera une extension de lusine 18.000 m2, ce qui portera les emplois 1.000 postes directs et 3.000 indirects. Une 3e phase est aussi envisageable avec une nouvelle extension de lusine donnant lieu 500 emplois directs et 1.500 indirects de plus. Le groupe amricain devra se prononcer sur les futurs investissements entre 2015 et 2016.

Lobjectif pour nous est de pouvoir dvelopper la supply-chain marocaine qui aujourdhui ne fournit quun taux dintgration de 5% pour la porter 40% afin de faire du Maroc une base pour l'aronautique en Europe et en Afrique, a indiqu Hamid Benbrahim El Andaloussi. Pour sa part, Frank Campbell a soulign que la rflexion sur cet investissement avait dmarr depuis 3 ans. La dcision dinvestir dans une usine de pointe au Maroc a t prise en raison de la bonne exprience d'Eaton dans le pays, de la qualit de sa main-duvre, de la stabilit de son environnement politique et conomique ainsi que de la proximit avec ses clients europens et africains. De mme, le potentiel de l'approvisionnement local contribuera une croissance de l'cosystme de fournisseurs locaux qui assureront la viabilit long terme des activits de fabrication dans le pays. Sur ce volet, Elalamy a soulign que la vision adopte par Eaton pour mettre en uvre son projet dimplantation au Maroc tait en parfait accord avec lambition du plan dacclration industrielle de construire une industrie mieux intgre par ldification dcosystmes performants.


Pour Rappel, Eaton opre commercialement au Maroc depuis plus de 40 ans et a commenc produire dans le pays il y a 15 ans. Le groupe a enregistr en 2013 un chiffre d'affaires mondial de plus de 22 milliards de dollars, dont 13,5 milliards uniquement dans le secteur lectrique. Eaton, qui emploie 101.000 salaris environ, commercialise ses produits des clients dans plus de 175 pays.

LE MATIN