(Agence Ecofin) - Le Haut-commissariat au Plan (HCP), l’organe national de la planification économique au Maroc, a annoncé, le 20 janvier, que le taux de croissance économique du royaume devrait atteindre 4,8% en 2015 contre 2,6% en 2014.

Cette croissance devrait permettre la création de 170 000 emplois, ce qui ramènera le taux de chômage à 9,6%, au lieu de 9,8% en 2014, selon le Haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi, qui s’exprimait lors d’une conférence sur le thème « Le budget économique prévisionnel 2015, situation macroéconomique en 2014 et ses perspectives en 2015 ».

Ces prévisions se basent sur notamment l’hypothèse d’une bonne campagne agricole 2014-2015 et d’une hausse de 1,2% des transferts des marocains résidant à l'étranger (MRE).

Selon les prévisions du HCP, le déficit budgétaire tombera à 4,5% du PIB en 2015, contre 5% 2014, grâce notamment à la réduction des dépenses de compensation et à l'augmentation des recettes budgétaires.

Pour combler ce déficit, l'Etat ferait recours à des emprunts internes et externes, et portera ainsi le taux d'endettement du Trésor à près de 63,6 % du PIB