Le ministre de l'Energie, Youcef Yousfi, s'est entretenu, hier Alger, avec le ministre nigrien du Ptrole et de l'nergie, Foumakoye Gado, sur le dveloppement de la coopration nergtique entre les deux pays.

Cette rencontre s'est tenue dans le cadre de la visite d'Etat de trois jours Alger du Prsident du Niger, Mahamadou Issoufou, la tte d'une importante dlgation. Les discussions entre les deux ministres, qui se sont droules la rsidence d'Etat de Zralda, ont port sur les moyens de promouvoir la coopration entre les deux pays dans les domaines du ptrole, de l'lectricit et de la formation dans le secteur ptrolier, a indiqu M. Gado la presse l'issue de sa rencontre avec M. Yousfi.

Le ministre nigrien a fait savoir que son pays tait en voie de conclure un contrat de partage de production (CPP) avec Sonatrach pour permettre la filiale internationale du groupe algrien, Sipex, de poursuivre les oprations d'exploration qu'elle mne depuis six ans sur le bloc Kafra, situ la frontire algro-nigrienne.

Le CPP va se substituer au contrat de prospection et de recherche des hydrocarbures, sign entre Sipex et la partie nigrienne en 2005. Le bloc Kafra, situ dans une zone potentiellement riche en hydrocarbures, est mitoyen celui de Tafassasset dtenu par Sonatrach.

Le Niger a entam rcemment sa premire production de ptrole avec 20.000 barils/jour qu'il raffine localement et dont une partie est exporte vers le Mali et le Burkina Faso, selon le ministre nigrien. Le Niger s'apprte produire, un volume de 60.000 barils/jour supplmentaires au bloc Agadem partir de 2016.

Outre le secteur ptrolier, Niamey veut mettre profit l'exprience algrienne dans le domaine de l'lectrification rurale, a enchan M. Gado. "Nous voulons dvelopper une synergie entre les deux pays pour amliorer l'lectrification rurale au Niger qui compte plus de 14.000 villages", a-t-il dclar. M. Gado a galement fait savoir avoir voqu, avec M. Yousfi, la possibilit de faire bnficier les ingnieurs nigriens d'une formation dans l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures l'Institut algrien du ptrole (IAP).


Omar. Z .27.01.2015