Le ministre nigérien du pétrole et de l'énergie, Foumakoye Gado, a discuté le 26 janvier, en visite à Alger, avec son homologue algérien Youcef Yousfi du renforcement de la coopération entre les deux pays dans les domaines du pétrole, de l'électricité et de la formation dans le secteur pétrolier.

Selon Foumakoye Gado, le Niger est en voie de conclure un contrat de partage de production (CPP) avec le groupe public Sonatrach. Le contrat permettra à Sipex, filiale internationale du groupe algérien, de poursuivre, apprend-on, les opérations d'exploration en cours depuis six ans sur le bloc Kafra, situé à la frontière algéro-nigérienne.

Il va se substituer au contrat de prospection et de recherche des hydrocarbures, signé entre Sipex et la partie nigérienne en 2005, a-t-on précisé. Le bloc Kafra est situé dans une zone potentiellement riche en hydrocarbures et est mitoyen au bloc Tafassasset détenu par Sonatrach en territoire algérien.


Le Niger fonde beaucoup d’espoir sur le secteur pétrolier et entend porter sa production à 100 000 barils/jour en 2015.

Agenceecofin