Le Fonds arabes pour le développement économique et social (FADES) a accordé au Maroc un prêt d'une valeur de 129 millions d'euros (1,4 milliard de dirhams) destiné à la réalisation de l'autoroute El Jadida-Safi et à l'approvisionnement en eau potable de la ville de Chefchaouen et la desserte rurale. Portant sur un montant de 900 millions de DH.

Les deux conventions de financement d'un montant global de 129 millions d'euros (1,4 milliard de DH) ont été signées, hier à Rabat, entre le Maroc et le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES). La première convention a été paraphée par le directeur général de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc, Anouar Benazzouz, et le directeur général du FADES, Abdellatif Youssef Al Hamad, en vue de contribuer au financement du projet de l'autoroute El Jadida-Safi qui connait du retard.

La deuxième convention consiste en un contrat de prêt d'un montant de 450 millions de DH, signée entre le directeur général de l'ONEE, Ali Fassi Fihri, et Abdellatif Youssef Al Hamad en vue d'approvisionner en eau potable la ville de Chefchaouen et les douars avoisinants relevant de la province de Chefchouaen et Tétouan. Ce projet comporte la réalisation d'une station de traitement d'une capacité de 150 litres/seconde et la pose d'environ 590 km de conduites.

Le Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES) est une institution financière regroupant 22 pays arabes. créée en 1971 en vue d'appuyer les pays arabes dans leur développement économique et social, à travers l'octroi des prêts, de l'assistance technique et des dons.


Afriqueexpansion