L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) a diffus, samedi 14 juin, des images dont l'authenticit n'a pu tre certifie de source indpendante montrant les exactions pratiques par ses combattants contre des soldats, de confession chiite, de l'arme irakienne dans la province de Salaheddine, au nord de la capitale, Bagdad.

Ces images prsentent des hommes en civil faits prisonniers par les combattants djihadistes et emmens en rase campagne pour tre abattus. Leur diffusion par l'EILL vise attester l'allgation du groupe djihadiste selon laquelle il aurait excut 1 700 militaires lors de combats dans cette province. Elles compltent une communication prolixe de l'organisation depuis plus de deux ans, qui s'adresse autant ses adeptes qu' ses ennemis.

Dominique Thomas, chercheur associ l'Institut d'tudes de l'Islam et des socits du monde musulmanEcole des hautes tudes en sciences sociales (IISMM-EHESS), dcrypte la stratgie de communication de l'EIIL.

Les images diffuses samedi par l'EIIL n'ont pas pu tre vrifies de source indpendante, ce qui rend difficile toute confirmation de l'ampleur des exactions revendiques par l'EIIL (1 700 soldats tus). Peut-on croire la vracit de ces allgations ?

Les images n'ont fait l'objet d'aucun dmenti de l'EIIL, qui aurait le cas chant dnonc une campagne de dnigrement. Sur les forums djihadistes, les messages se sont multiplis pour saluer ces exactions. Il y a toujours une polmique sur les chiffres : le nombre de morts peut tre gonfl et les estimations des pertes minimises. Le message transmis par ces images est clair : Pas de salut pour les apostats .

Quelle est la stratgie de communication mise en place par l'EIIL pendant le conflit syrien et que l'on retrouve aujourd'hui en Irak ?

Cette stratgie de communication repose sur des vidos qui mettent en avant les actions des combattants de l'EIIL sur le terrain. Ces vidos glorifient la ferveur et la dtermination des militants qui sont prts se donner la mort en martyrs pour susciter l'engouement des fins de propagande et de recrutement pour l'organisation. Ces vidos permettent de communiquer sur les russites de l'organisation.

Les vidos et photos d'excutions d'apostats prisonniers entrent dans une logique de terreur. L'EILL ne reconnat aucune convention internationale sur les prisonniers de guerre et encore moins les instances internationales qui en sont l'origine. Cette logique de la terreur a pour objectif d'inciter les militaires la dsertion.

Cette logique rvle une distinction avec les autres groupes djihadistes, et notamment certaines franchises d'Al-Qaida, l'instar d'Al-Qaida en Pninsule arabique (AQPA).

AQPA a fait des vidos montrant au contraire qu'il traitait bien ses prisonniers, exhorts faire repentance. Les franchises d'Al-Qaida, et notamment AQPA, ont un comportement trs diffrent dans la gestion des prisonniers. Cela rvle une divergence profonde dans l'attitude entre ces groupes et l'EIIL. D'autres membres de la nbuleuse djihadiste lui reprochent cette attitude ultraradicale.

La cruaut inhrente cette logique de la terreur est-elle le fait de la personnalit des chefs d'EIIL, comme Abou Bakr Al-Baghdadi, ou tient-elle au contexte de ce conflit o sont exacerbes les divisions entre musulmans sunnites et chiites ?

Elle tient davantage au fort clivage sunnite-chiite. On retrouve le mme degr de haine sur le thtre syrien, qui a amen d'autres groupes d'insurgs excuter des prisonniers. Au Ymen, en revanche, o svit AQPA, il y a davantage une logique de conciliation et de dialogue.

La stratgie de communication fait apparatre le rle d'agences de communication propres. Comment se fait et s'organise cette communication ?


L'EIIL dispose d'une agence officielle, ou disons d'un label officiel, Al-Furqan Media Production, qui fait de la production vido. Cette agence existe depuis longtemps, depuis la cration de l'Etat islamique en Irak [anctre de l'EIIL] en 2007, peut-tre mme avant. Cette agence est certainement anime par un collectif mais on ne connat pas les noms des responsables.
On dispose en gnral de trs peu d'information sur l'organigramme prcis de l'EIIL si ce n'est le nom de son chef, Abou Bakr Al-Baghdadi et de son adjoint et porte-parole, Abou Mohammed Al-Adnani. Al-Furqan diffuse rgulirement des vidos sur les offensives et le dcs de combattants.

Il existe galement une production de photos qui n'est pas forcment centralise par Al-Furqan mais est diffuse par des comptes Twitter rgionaux. Ces bureaux mdiatiques rgionaux, qui reprennent le dcoupage administratif de l'EIIL en Irak et en Syrie, diffusent la fois les communiqus de l'EIIL et les productions de leurs combattants sur le terrain. Cela donne ainsi lieu une certaine dcentralisation et rgionalisation de la production.

Il y a des codes qui s'imposent toute production faite au nom de l'EIIL ? Une sorte de ligne ditoriale ?


Non, le seul code qui est impos est que le label EIIL apparaisse sur toutes les productions. La discorde entre Al-Qaida et l'EIIL a eu des incidences sur les forums d'obdience djihadiste. EILL dispose d'un forum exclusif, Al-Minbar Media Platform, o les membres dnoncent dans la libert la plus totale la propagande pro-Al-Qaida et vont mme jusqu' attaquer le numro 1 d'Al-Qaida, Ayman Al-Zawahiri. Ce forum diffuse galement les images produites par les bureaux mdiatiques rgionaux d'EIIL et les vidos d'Al-Furqan.


le monde.fr