Preuves du Sunday Times de l’achat de la Coupe du Monde 2022 par le Qatar.

Le journal britannique a obtenu des documents secrets (emails, lettres et virements bancaires) qui prouvent que l’ancien vice-président qatari de la Fifa, Mohamed Bin Hammam, a versé 5 millions de dollars à différents dirigeants du football mondial pour s’assurer de leur soutien à la candidature de son pays.


Parmi les bénéficiaires de ces sommes, Reynald Temari, ex-représentant de l’Océanie, aurait touché environ 300 000 euros, et Jack Warner, ancien vice-président de la Fifa, qui aurait récolté pas moins d’1,2 million d’euros.
.slate.fr