La participation de lAlgrie la Coupe du Monde 2014 ne fait pas beaucoup de bien la France. Du moins une partie de la France, qui persiste croire qu chaque match de la slection algrienne, des incidents clatent et des supporters violents sment le trouble dans les villes de leur pays bien-aim.
Des supporters algriens ? Pas vraiment car ces nergumnes nont absolument rien dalgrien ! Jusqu aujourdhui encore, les Franais refusent toujours dadmettre que la majorit crasante de ces supporters violents, qui cassent des magasins et affrontent les policiers lors des bruyants dfils clbrant chaque victoire de la slection algrienne, sont dabord et avant-tout leurs propres compatriotes. Ils sont ns en France, ont grandi en France, ont t scolariss en France, travaillent ou trafiquent en France, parlent et sexpriment en franais. Ils sappellent, certes, Mohammed, Yacine, Abdellah ou Amine, mais la consonance arabe ou coranique de leur prnom ne leur procure aucune algrianit. Ils sont, aussi, les descendants de citoyens algriens, mais que connaissent-ils de cette Algrie si ce nest le T-shirt ou maillot dun Yebda, Tader ou Medjani ? Supporter dune quipe nationale de football na jamais t le premier critre pour tablir la nationalit dun homme ou dune femme. Ces supporters aiment peut-tre lAlgrie, peut-tre fantasment-ils sur leur pays dorigine, mais leur vritable pays demeure la France. La majorit de ces jeunes accuss de dlinquance nont jamais vu lAlgrie le bled comme ils disent. Et sils se comportent mal, violent des rgles ou des lois et commettent des impairs, leur attitudes sinscrit surtout dans un contexte social et politique propre la France qui ne concerne ni de prs ni de loin lAlgrie.
Ce nest certainement pas lAlgrie qui a dcid de les parquer dans des banlieues prcaires et dpourvues des bienfaits de la civilisation franaise. Ce nest pas lAlgrie qui les discrimine lorsquils se prsentent des entretiens dembauche. Ce nest pas lAlgrie qui les rejette lorsquils demandent des logements dans des quartiers bourgeois, simplement parce quils portent un nom arabe. Ce nest pas lAlgrie qui les empche daccder aux plus prestigieuses coles suprieures franaises. Et pourtant, en 2014, de nombreuses chapelles mdiatiques franaises tiennent indirectement pour responsable lAlgrie de la crise des banlieues franaise. Des mdias comme Valeurs Actuelles, Minute et mme Le Figaro appellent ces banlieusards des Algriens. Et, selon Valeurs Actuelles, si la Mairie de Paris a refus dinstaller des crans gants pour retransmettre les matches de la Coupe du Monde, cest cause de ces violents supporters algriens.
Or, aucune enqute ou investigation srieuse na prouv que des Algriens traversent toute la Mditerrane pour aller saccager des magasins franais Paris aprs une victoire de leur quipe nationale. Malheureusement pour ces chapelles mdiatiques franaises, les Algriens ne sont pas aussi fous et fanatiques que le laissent entendre ces poncifs. Leur imputer toute la responsabilit de la crise des banlieues franaises est un mensonge haineux qui frise le ridicule. La haine, cest la colre des faibles, disait le trs franais Alphonse Daudet. Il est peut-tre temps que les lites franaises fassent leur introspection et arrtent de considrer leurs banlieues comme des territoires trangers, quil faut har et mpriser. Ces banlieues, messieurs les Franais, font partie intgrante de votre pays, votre territoire, votre nation. Leurs misres et leurs problmes sont le reflet des dsillusions, ignorances et dysfonctionnements de votre socit. LAlgrie, derrire la Mditerrane, observe cela avec beaucoup dtonnement et dhumour. Elle se dit quau moins, elle nest pas le seul pays au monde o le rejet de lautre engendre les pires absurdits



no comment.